La veillée/rituel océanique #1

Nous appartenons à la famille océan. Les rituels océaniques travaillent cette réalité au corps. Je rêve d’une grande chorégraphie dont les séquences s’utilisent à la pêche, sur les criées, à table ou en cuisine. J’y pense comme à une culture populaire en devenir, qui sache manifester les égards auxquels nous nous engageons au moment de nous nourrir d’un autre vivant. Je souhaite bâtir ces rituels sur une alliance: celle des poissons et des classes populaires.

We belong to the ocean family. The oceanic rituals that we propose make us aware of this fact through our senses and our bodies. We envision that these rituals will form a vast choreography whose sequences could be used when fishing, unloading boats, at the table or in the kitchen. We think of these rituals as a popular culture to (be)come, through which, we show the care that we take when feeding on another living thing. I wish to build these rituals on an alliance: that of the fish and the popular classes.

La Veillée, c’est le début d’une vaste conversation dont les traces (les laissés) formeront probablement une installation. Dans toutes les langues, nous partageons des histoires de rencontres avec un autre membre de la famille océan (poisson sauvage, poisson rouge, pécheur, plongeuse, poissonnier, cuisinière, gourmet fou de poisson…). Autant de récits qui sont comme des contes, plus ou moins accessibles selon les langues que nous parlons ; et qui esquissent une mythologie.

The Wake (La Veillée in French) is the beginning of a vast conversation, the traces of which (the leftovers) will form an installation. In all languages ; we share stories of significant encounters with a member of the ocean family (a wild fish, a goldfish in a jar, a fisherman, a diver, a fishmonger, a cook, a fish-crazy gourmet…). Many stories that are like tales, more or less accessible depending on the language each of us speaks, and that will sketch out something like a mythology.

A DeMoS production for the Carefish/Catch project


Cette recherche fait partie du carefish catch project. C’est un programme sur 4 ans qui regroupe 5 instituts de recherche pour réduire la souffrance des poissons dans la filière pêche. Les rituels océaniques y sont une réponse à la question de la soutenabilité économique ; car l’histoire dans laquelle est pris un échange économique en transforme la valeur. Et plus cette histoire est une histoire d’amour et plus – si nous le pouvons, nous avons plaisir à consacrer de l’argent pour cette relation.

This research is part of the Carefish/Catch project. This is a 4-year programme that brings together 5 research institutes to promote better fishing standards. The oceanic rituals are an answer to the question of economic feasibility of fish welfare, because the story in which an economic exchange is caught transforms its value. And the more this story becomes a love story, the more, if we can, we will enjoy spending money on this relationship.