Cuisiner la famille océan

C’est une recette que faisait l’ex belle-sœur de Thérèse, Nadia, qui organisait souvent des apéritifs dînatoires à une époque où ça ne s’appelait pas encore comme ça. La sauce, c’est celle d’Annick, la mère. Une sauce que Thérèse fait encore beaucoup car, ça va avec tout. Un ketchup d’avant le ketchup, à la crème parce qu’on est en Normandie et que Thérèse a grandi dans une ferme. Cuisiner la famille-océan fait des miracles, ce 10 novembre 2022 Thérèse est arrivée malade, elle est repartie en pleine forme.

Comment le fait de nous nourrir d’un autre être vivant nous engage ? Résidence au Centre social de Courteille en partenariat avec la Maison des Initiatives Citoyennes, Alençon. Cette résidence a été produite par l’Institut DeMoS pour la démocratisation des sciences pour le Carefish/catch project.

Pour 6 personnes

_ une darne d’un merlu (350gr)
_ une grande feuille de papier épais
_un stylo et/ou des feutres
_quelques cailloux
_1 /2 litre de lait
_2 cuillères à soupe de farine
_50 gr de beurre doux
_3 œufs
_du concentré de tomate
_de la crème fraîche épaisse
_100 gr de gruyère râpé
_sel
_poivre

_se laver les mains
_dérouler la feuille de papier, la maintenir avec les cailloux
_déposer la darne de merlu sur le papier et redessiner tout le poisson. Repérer les nageoires, les écailles, la ligne latérale qui permet aux poissons de détecter les variations de vitesse, de pression et vibration dans l’eau en autant de signatures d’objets : rochers, proies, compagnons, prédateurs. . .
_signifier ce qui a besoin de l’être (pour moi : sentir battre le cœur de mes compagnonnes en mémoire du cœur de ce merlu)
_placer le morceau de merlu dans un court-bouillon (de l’eau aromatisée comme vous aimez), on commence à froid et on chauffe pendant à peu près 20 minutes mais l’eau ne doit jamais être plus que frémissante. Il ne faut jamais faire trop cuire le poisson, dit Marie. C’est bien d’avoir une sonde, ajoute Régis



_goûter pour voir si c’est cuit
_retirer le morceau de merlu de l’eau, enlever les arrêtes et passer la chair à la moulinette
_faire une béchamel épaisse
_ajouter le gruyère râpé
_séparer les jaunes des blancs d’œufs
_hors du feu, ajouter le morceau de merlu mouliné, le concentré de tomate, les jaunes d’œufs
_battre les blancs en neige très ferme, les ajouter
_verser dans un moule beurré
_faire cuire une demie-heure au four. Vérifier si c’est cuit en piquant la pointe d’un couteau
_préparer la sauce d’Annick en mélangeant dans une casserole la crème fraîche et le concentré de tomate
_mettre la table, déplacer un caillou en souvenir du merlu pour en positionner un devant chaque assiette
_après le repas, partager les restes qui sont des souvenirs, trier les déchets, faire la vaisselle et nettoyer la cuisine

Notes chorégraphiques pour la création d’un rituel


Un autre modèle de famille
Un jour, les merlus sentent leurs organes reproducteurs si développés qu’iels arrêtent de s’alimenter et émigrent vers des eaux plus froides pour le frai. Les œufs fécondés, très légers, sont emportés en surface et par les courants. Quand ils éclosent, les alevins se rassemblent dans le fond où iels grandissent ensemble pendant 3 ans.

Typos de l’image d’ouverture : VG5000 Justin Bihan et CirrusCumulus Clara Sambot (fonderie Velvetyne)

>> The Wake (ocean family)
>> Les Sirènes (ocean family)
>> Samuelito (ocean family)
>> Mar verde (ocean family)
>> Une sardine (ocean family)