Paysages intérieurs

Paysage XIX, 2021, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet


Il faut penser aux gribouillages qui accompagnent certaines conversations téléphoniques, les prendre et les déplacer, les laisser se déployer dans des espace-temps qui leur sont propres.

Il y aura des idiots pour parler de « dessin automatique » trahissant ainsi leur empressement à réduire le monde à une petite chose aux bords bien nets. Passons à côté de ces lâchetés ordinaires comme on évite les crottes ; quand elles seront décomposées, on en fera quelque chose.

Ce qui arrive dans les paysages intérieurs, c’est de l’hors-normes. C’est enfoncer le bouton veille du capitalisme intégré pour regarder affleurer les mondes qui me traversent ; une révélation d’interrelations : fonds sous-marins, muscles, fragments, plantes, puces électroniques, signaux et hormones chimiques, lutte des classes, organes qui m’appartiennent ou pas et pas tout le temps, des graines, l’impossible maison, des trous des fissures des interstices, un vaisseau spatial et des sédiments, des gestes tétons plumes fumées testicules ou bactéries.

Les paysages intérieurs, ce sont des monstres au sens premier : ce qui se montre d’un moi jamais enclos sans cesse traversé et recomposé : c’est la cyborg de Dona Haraway, la mutante de Virginie Despentes, la déesse de Starhawk, c’est se regarder nuage. C’est queer.


Paysage XVIII, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XVII, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XVI, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XV, 2020, mine de plomb, sang et crayon de couleurs sur papier, 100×216 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XIV, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Collection privée

Paysage XIII, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XII, 2020, crayon de couleurs sur papier, 100×140 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage XI, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage X, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage IX, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 14,8×19,6 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage VIII, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage VII, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage VI, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Collection privée.

Paysage V, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage IV, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage III, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage II, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet

Paysage I, 2020, crayon de couleurs sur papier 90g, 29,7×40,5 cm. Photo : Matthieu Gauchet